Logo Force Ouvrière
Confédération Générale du Travail Force Ouvrière
141, avenue du Maine - 75680 PARIS CEDEX 14
Tél.: 01 40 52 82 00 - Fax.: 01 40 52 82 02
Union départementale FO 40 - Landes

Maison des Syndicats
97 Place Caserne Bosquet (2ème étage) BP 217
40004 MONT DE MARSAN CEDEX

Tél. : 05 58 46 23 23
Fax : 05 58 06 46 58









Imprimer Envoyer
Rentrée scolaire 2012 marquée par l’austérité

Par Marc GUYON

Rentrée scolaire 2012 dans les écoles : pour FORCE OUVRIERE, une rentrée marquée par l’austérité

FORCE OUVRIÈRE craignait que la rentrée 2012, préparée par l’ancien ministre de l’Education Nationale, Luc Chatel, et assumée par le nouveau, Vincent Peillon, soit difficile...

Après le Comité Technique du lundi 3 septembre et la Commission Administrative Paritaire Départementale du jeudi 6 septembre, on peut déclarer que les craintes de FORCE OUVRIERE sont malheureusement largement confirmées.

Pour le SNUDI-FORCE OUVRIERE, cette rentrée 2012, loin d’être marquée par un quelconque changement, se caractérise, bien au contraire, par des conditions d’enseignement pour les élèves et de travail pour les enseignants les pires jamais connues :

  • des classes surchargées dans les écoles qui n’ont pas obtenu l’ouverture de classe escomptée malgré des effectifs importants (Par exemple, à Magescq, à St Geours de Maremne, à Vielle St Girons, à St Martin d’Oney, à St André de Seignanx, à Haut Mauco, au RPI Bostens/Gaillères/Pouydesseaux/Ste Foy , au RPI Mimbaste/Misson, au RPI Bélie/Cère/Brocas/Canenx/Maillères….)
  • des ouvertures de classe assurées non pas par un maître à l’année, mais par des enseignants remplaçants jusqu’en janvier, qui seront eux-mêmes remplacés ensuite par des Professeurs des écoles stagiaires,
  • des temps partiels d’enseignants non complétés, notamment dans l’enseignement spécialisé (SEGPA de St Pierre du Mont, IME de Mont de Marsan…)
  • 3 postes d’enseignants-éducateurs assurant l’internat à l’EREA de St Pierre du Mont non pourvus ;
  • des secteurs des Landes avec des moyens de remplacement dérisoires, voire déjà inexistants comme dans le secteur de Mimizan. Un nombre important de remplaçants sont d’ores et déjà affectés sur des remplacements longs ou des ouvertures de classe. Aussi, à ce jour, un peu moins de 40 remplaçants pour près 1700 maîtres d’école sont disponibles pour répondre aux besoins du département, soit un ratio notoirement insuffisant d’un peu plus de 2%. On peut d’ores et déjà annoncer que les classes sans enseignant vont se multiplier tout au long de cette année scolaire…à la grande joie des enseignants et des parents !!!
  • des RASED quasi inexistants dans des certaines zones… Et ce n’est pas la création d’un poste de RASED décidée en juin dernier, après la fermeture de 21 postes en février, qui changera la situation de la prise en charge de la grande difficulté scolaire par des enseignants spécialisés ;
  • des postes de Conseillers pédagogiques vacants ;
  • des élèves handicapés sans accompagnateur AVS ou EVS, comme par exemple à Mées ;
  • des dizaines de directeurs d’école sans aide-administrative depuis la rentrée, alors que l’Administration leur demande de plus en plus de tâches. Ce sont 34 personnes sur 68 en contrat-aidé CUI-CAE d’EVS-Aide Administrative qui, au bout de 6 mois d’exercice, n’ont pas eu leur contrat renouvelé malgré les promesses ministérielles. Jetées comme des malpropres… et sans indemnité chômage, leur nombre d’heures travaillées étant insuffisant !

Voilà la réalité de la rentrée 2012 dans les Landes comme dans la plupart des départements ! Aussi, pour le SNUDI-FO des Landes, personne ne pourrait comprendre que la rentrée 2012 dans notre département soit pire que les précédentes. C’est un fait, la rentrée ne peut se dérouler dans ces conditions. Pour FO, les attentes des enseignants, des parents sont légitimes.

Le Ministre Vincent Peillon a déclaré « L’école est notre priorité »… « nous avons déjà amélioré de nombreuses situations et nous pourrons réagir immédiatement si, par exemple, il manque un enseignant ici ou là ». Pour le SNUDI-FO 40, le Ministre doit donc répondre sans délai à toutes les demandes urgentes et, pour pourvoir tous les postes vacants, autoriser immédiatement le recrutement de professeurs des écoles par l’intégration d’enseignants d’autres départements et par la liste complémentaire du concours de recrutement.

Pour le SNUDI-FO 40, le Ministre doit prendre toutes les dispositions nécessaires afin que :

  • Tous les EVS-Aide Administratives retrouvent au plus vite leur poste de travail
  • Tous les élèves handicapés bénéficient d’un accompagnateur, AVS ou EVS, en respectant la quotité d’accompagnement arrêtée par la Maison Landaise des Personnes Handicapées

Enseignants, contractuels des écoles et parents d’élèves pourront alors déclarer :

« Oui, le changement, c’est maintenant ! ».

Il y a urgence !

Mont de Marsan, le 9 septembre 2012

Téléchargez le Communiqué :

Word - 251.5 ko
Communiqué de presse rentrée 2012
haut de page


  • Facebook


Totale de visites pour cet article : 965

Union départementale FO 40 - Landes

Maison des Syndicats
97 Place Caserne Bosquet (2ème étage) BP 217
40004 MONT DE MARSAN CEDEX

Tél. : 05 58 46 23 23
Fax : 05 58 06 46 58